châtiment

Les CRIMINELS du COVID

Les CRIMINELS du COVID posted in Les Commentaires Eleison on juin 15, 2024

Catholique apostat, le Bon Dieu te flagelle,

Comme Il l’a fait jadis pour le Juif infidèle.

Durant la crise du Covid de 2020–2022, d’innombrables politiciens et membres du corps médical nous ont menti en affirmant que les « vaccinations », mortelles, étaient « parfaitement sûres et efficaces ». À rebours, le Dr Michael Yeadon, honnête Anglais fort de dizaines d’années d’expérience au plus haut niveau de Pfizer, fut l’un des rares à dire héroïquement la vérité. Pfizer est un colosse américain de ‘Big Pharma’, surnom de l’industrie pharmaceutique internationale en laquelle tant d’entre nous avaient eu confiance jusqu’au Covid. (Extrait vidéo de l’entretien original à l’adresse https ://x.com/wideawake_media/status/1654829752090329088 ; ci-dessous, le texte a été très légèrement modifié pour des raisons de clarté). 

CHD.TV : Nous vous remercions d’être avec nous. Vous êtes un ancien vice-président de Pfizer. Pourriez-vous nous parler brièvement de votre fonction au sein de cette entreprise ? 

Dr Yeadon : Pendant de nombreuses années jusqu’en 2011, j’ai été responsable de la recherche mondiale et de la phase initiale de développement des nouveaux médicaments dans les domaines respiratoires et allergiques chez Pfizer. Par le biais de quelques sites Internet, j’étais en contact indirect avec 200 personnes. 

CHD.TV : Au début de l’année 2020, vous étiez donc à même de bien comprendre la situation ? 

Dr Yeadon : J’avais des connaissances dans à peu près tous les domaines de cette industrie, et lorsque j’ai commencé à remarquer que d’anciens collègues, parmi lesquels Sir Patrick Vallance, disaient des choses à la télévision que je savais être fausses, et dont je savais qu’il savait qu’elles étaient fausses, à ce moment-là j’ai eu le déclic. C’était vers février 2020. Je me souviens d’avoir dit à ma femme : « Ce qu’ils racontent n’a rien à voir avec ce qui arrive. Quelque chose ne tourne pas rond. » 

Ensuite, quand j’ai vu non seulement mon pays se confiner, mais aussi des dizaines d’autres pays faire la même chose au même moment, j’ai dit à vos auditeurs que c’était la preuve d’une opération supranationale. Il était impossible d’arriver à ce résultat seulement au niveau local ou national. Donc la décision avait dû être prise à un niveau supérieur. J’ignore s’il s’agit de l’Organisation mondiale de la santé, du Forum économique mondial ou d’une autre organisation. Je suis convaincu que cette action collective de confiner prouve, absolument et sans équivoque, qu’il n’y a pas simplement eu un virus à la dérive provoquant une panique générale. Tous les pays ont fait en même temps les mêmes choses stupides, inefficaces et notoirement connues pour ne pas fonctionner. Et il est impossible qu’il y ait eu une planification séparée pays par pays pour cette pandémie, car j’ai lu tous les textes afférents. 

Aussi, quand j’accuse ces personnes de mentir, le fais-je en toute sûreté et je sais qu’aucune d’entre elles ne me poursuivra en justice. Au contraire, je leur dis : « Allez-y, poursuivez-moi ». J’aimerais bien que l’affaire sorte devant un tribunal. Je leur dis : « Vous serez perdant, et pas un peu ». Ils renoncent donc à me poursuivre. À la place, ils me salissent et ils me censurent. Je n’en ai plus rien à faire. Nous sommes face à quelque chose de bien plus grave qu’un prétendu virus. J’aimerais au moins pouvoir vous dire que le contenu des injections, que les blessures causées par ces prétendus « vaccins », tout était un accident. Non, ce n’était pas un accident. J’ai passé 32 ans à concevoir rationnellement des médicaments. Je savais et j’ai écrit, avant même que l’un de ces « vaccins » n’obtienne une autorisation d’utilisation d’urgence, qu’ils étaient dangereux. Je suis convaincu, et j’affirmerais la main sur la Bible, devant le juge et le tribunal, que ces injections ont été faites pour blesser, mutiler et tuer délibérément.

(Fin de l’entretien) 

Alors, qui sont les coupables derrière le Covid ? Toujours les mêmes. Voici un florilège de citations attribuées à « Henry » Kissinger : 1) Il y a des montagnes d’argent à se faire avec les vaccins d’une pandémie. 2) Avec le succès de la campagne Covid, tout a chang de face. 3) À l’instant où les gens acceptent d’être vaccinés, c’est fini pour eux. » Kissinger (1923–2023) était l’un des chefs de file du Nouvel Ordre Mondial. 

Kyrie eleison 

Châtiment à la Porte

Châtiment à la Porte posted in Les Commentaires Eleison on septembre 27, 2014

L’Abbé Constant Louis Marie PEL (1876–1966) n’est pas un nom très connu parmi les âmes auxquelles Dieu a donné de connaître la façon dont Il va redresser le monde d’aujourd’hui, mais pour ceux qui l’ont connu il s’agissait d’un prêtre très proche de Dieu. Docteur en théologie, professeur de séminaire, fondateur d’un couvent de femmes et d’un séminaire pour hommes, il avait une grande dévotion au Sacré Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie, et il était un ami personnel du Padre Pio qui dit de lui à certains pèlerins français à San Giovanni Rotondo, « Pourquoi venez-vous me voir alors que vous avez un si grand Saint en France ? ».

L’Abbé Pel passait des nuits debout dans l’église, le front appuyé sur le Tabernacle, conversant avec Dieu dans une extase permanente. Il trouva la mort dans un accident de voiture juste après Vatican II, mais pas avant qu’un séminariste, l’un de ses fils spirituels, n’ait pu mettre par écrit l’une de ses prophéties, datée de 1945, au sujet du Châtiment qui doit frapper la France en particulier. La voici telle quelle, ou abrégée :—

« Mon fils », dit l’Abbé Pel, « sachez que, les péchés du monde allant crescendo dans l’horreur au cours de ce siècle, de très grands châtiments divins vont fondre sur le monde et aucun continent ne sera épargné par la Colère de Dieu. La France coupable d’apostasie et reniant sa vocation sera durement châtiée. A l’Est d’une ligne allant de Bordeaux dans le Sud-ouest à Lille dans le Nord-est, tout sera dévasté et brûlé par l’envahissement des peuples venus de l’Est, et aussi par la chute de grosses météorites enflammées tombant en pluie de feu sur la terre entière et sur ces régions en particulier. Ce sera la désolation générale. Révolution, guerre, épidémies, pestes, gaz toxiques et chimiques, violents tremblements de terre et les volcans éteints de France se rallumant, détruiront tout . . . »

« La France à l’Ouest de cette ligne sera moins touchée . . . grâce à la Foi enracinée encore en Vendée et en Bretagne . . . mais les sectaires et grands ennemis de Dieu y cherchant un abri au milieu du cataclysme mondial n’en échapperont point, et où qu’ils se cachent, ils seront mis à mort par les démons, car la Colère du Seigneur est juste et sainte. D’épaisses ténèbres provoquées par la guerre, les incendies gigantesques et la chute des morceaux d’étoiles enflammées qui tomberont durant trois jours et trois nuits feront disparaître le soleil, et seuls les cierges de la Chandeleur bénis le 2 février pourront donner la lumière dans les mains des croyants, mais les impies ne verront pas cette lumière miraculeuse car ils ont dans leurs âmes les ténèbres ».

« Ainsi, mon enfant, les trois quarts de l’humanité sera détruite, et par endroits en France il faudra souvent faire cent kilomètres pour trouver son semblable . . . . Plusieurs nations disparaîtront de la carte du monde . . . . Une France ainsi purifiée deviendra de nouveau la « Fille aînée de l’Église », car tous les Caïns et les Judas de l’humanité auront disparu dans ce ‘Jugement des Nations’ ». Ce jugement ne sera pas encore la fin des Temps mais le châtiment dû aux péchés des nations sera si grand que Notre Seigneur dit à l’Abbé Pel que la désolation à la fin du monde sera moindre.

Cher lecteurs, que devons-nous en conclure ? Que chacun d’entre nous s’efforce coûte que coûte, et avec l’aide des sacrements catholiques, donnés par Dieu dans ce but, de vivre dans sa grâce et non dans l’état de péché, et profitons au maximum du temps qu’Il nous accorde, entre l’instant présent et l’heure de Sa Justice, pour prier afin que le plus grand nombre possible de pécheurs se repentent et sauvent leurs âmes pour l’éternité, lorsque l’heure du Châtiment aura sonné. Dieu ayez pitié. Vierge Marie au secours.

Kyrie eleison.