priests

MESSAGES du TEXAS — IV

MESSAGES du TEXAS — IV posted in Les Commentaires Eleison on mai 11, 2024

Mon Dieu, je ne peux pas, Vous pouvez, Vous devez, 

Car je crois et j’espère en Votre aide éprouvée.

Ce quatrième Message du Texas est tout particulièrement taillé pour les catholiques d’aujourd’hui, à la fois par sa compréhension de leur détresse et par son appel à leur confiance. Ces Commentaires ont pris la liberté de mettre certains mots en gras. Si vous le pouvez, lisez les messages originaux sur mdm.faith. 

14 mars 2024, de Dieu le Père : Pour Mes enfants qui vivent dans l’exil, écris ce qui suit :— 

Vous vivez en exil, en un exil très douloureux car non seulement vous n’êtes pas encore dans Mon Paradis, dans le lieu que J’ai préparé pour vous de toute éternité, unis dans Mon Amour, mais en plus vous avez le sentiment d’être exilés loin de vos familles, de vos amis, même de Ma propre Église, vivant comme des proscrits, sans un lieu à vous. Combien d’entre vous, Mes enfants, se sentent ainsi abandonnés, oubliés, ignorés, et durement blessés. Blessés par le monde et l’envie de Satan, blessés par vos propres actions, vos propres décisions. 

Mes enfants, regardez votre Père. Regardez Celui qui a voulu que vous existiez, en ce moment précis, pour recevoir Son Amour, Sa Grâce, pour apprendre à vivre maintenant avec Lui afin de pouvoir vivre avec Lui éternellement. Donnez-Moi toute votre douleur, Mes enfants, toute l’angoisse qui enveloppe vos cœurs en voyant la dévastation de Ma vigne. Unissez votre douleur à la Mienne. Je suis votre Père, qui vous engendre et pourvoit à vos besoins, et votre DIEU. Et bientôt, Mes enfants, votre Dieu se lèvera de telle manière que tout ce qui existe reconnaîtra que JE SUIS DIEU. Heure terrible et Heure pleine de grâce. Heure bénie, Heure de Ma dernière Miséricorde avant la grande bataille qui laissera Satan et ses légions vaincus. 

Je vous demande de vous préparer, d’être attentifs. Mais cette préparation et cette attention à Ma Voix doivent être enracinées dans la FOI, Mes enfants. La FOI qui croit en ce que Je dis ; qui croit que tout ce que Je vous dis est vrai, même si tout ce qui vous entoure vous dit le contraire ; même si vos sens vous présentent des apparences différentes. La FOI qui est ADORATION parce qu’elle Me donne ce qui Me revient de droit en tant que DIEU et en tant que votre PÈRE. La FOI qui est union avec Moi, ne séparant pas son regard de Mon Visage, de Mon Amour, de Ma Volonté. Enfants, mettez de côté vos critères, vos idées, vos raisonnements, qui sont contaminés par le monde et, dans bien des cas, par votre propre orgueil insinué par Satan. Laissez-Moi guider vos pensées selon Ma Lumière et Ma Volonté sur chacun de vous. Enfants, n’ayez pas peur. J’ai placé chacun d’entre vous là où J’ai besoin de vous. Votre première tâche en cette Heure est de rester debout, le regard fixé sur Moi. 

Mes enfants, Je ne vous demande pas de comprendre, mais plutôt de M’écouter, de Me recevoir et de M’obéir. Mais Je veux votre coopération, Mes enfants, et c’est pourquoi Je vous demande de marcher dans l’obscurité, dans le désert des sens, où tout est brouillard pour les sens, pour l’esprit, parce que c’est ainsi — en ayant confiance dans Ma direction, en obéissant même si vous ne comprenez pas et que vous avez peur parce que vous ne Me voyez pas ou ne voyez pas Mon chemin — c’est ainsi, Mes enfants, que je vous forme à la vraie et indomptable FOI qui vous unit à Moi. 

Votre DIEU VIENT. AVEC PUISSANCE ET AUTORITÉ. POUR RÉTABLIR SON ORDRE DANS TOUT CE QUI EST CRÉÉ. POUR RESTAURER CE QUI EST CORRODÉ PAR LE PÉCHÉ ET SATAN. POUR CHASSER LES SERPENTS ET LES LOUPS DE MON TEMPLE. POUR RECONQUÉRIR LE CŒUR DE MES ENFANTS. 

Kyrie Eleison 

MESSAGES du TEXAS — III

MESSAGES du TEXAS — III posted in Les Commentaires Eleison on mai 4, 2024

Par son mépris de Dieu, l’homme a tout altéré, 

Et qui d’autre que Dieu pourra tout restaurer ?

Le troisième de la série des messages qui nous sont parvenus du Ciel au début de l’année par l’intermédiaire de la petite « Mission de la Divine Miséricorde » (située dans un coin perdu du Texas), est de nouveau adressé par Dieu le Père, mais cette fois-ci « à ses prêtres fidèles ». Son contenu contraste beaucoup avec le puissant réquisitoire lancé contre les évêques et les prêtres de Vatican II dans le deuxième message (Commentaires de la semaine dernière, n° 876 du 27 avril.) Les deuxième et troisième messages sont particulièrement utiles pour notre époque tragique, car ils mettent en lumière le bien et le mal que seuls peuvent faire des évêques et des prêtres. À Akita en 1973, la solution de Notre Dame à tous les maux du monde était le Rosaire, prié « pour le Pape, les évêques et les prêtres ». Bonne lecture ! — 

1er et 2 mars : Écris, Ma fille, pour Mes prêtres fidèles. Écris pour Mes fils qui ont gardé ma Parole, Mon Jésus, comme centre de leur être ; qui imitent Mon Jésus dans son obéissance, dans son offrande, dans son amour et sa confiance envers son Père. Vous vous êtes revêtus de Mon Jésus et c’est ainsi que Je vous vois. Vous êtes Mes fils fidèles, veillant, et veillant inlassablement sur Mes petits. Aidez-les par vos prières et votre sacrifice, par l’offrande quotidienne de vous-mêmes avec Mon Jésus sur l’autel, au très saint sacrifice de la messe qui est la très sainte offrande de Mon Jésus par amour pour Moi et pour vous. Offrande à laquelle vous vous unissez. Offrande que je prends dans Mon cœur et par laquelle Je déverse la miséricorde et la grâce sur Mon peuple desséché. 

Voyez-vous, Mes fils, pourquoi ce Saint Sacrifice fait l’objet d’attaques incessantes ? Pourquoi l’ennemi doit le détruire à tout prix ? Pourquoi il travaille inlassablement à le subvertir ? Et comme il ne peut pas le détruire en lui-même, car il a déjà été vaincu par ce Sacrifice, il doit abattre ceux entre les mains desquels j’ai placé cette offrande : vous, Mes prêtres. Vous voyez les attaques contre Mon Très Saint Sacrement, Véritable Présence de Mon Jésus, et le dédain et le manque de respect avec lesquels on Le traite et on abuse de Lui. Vous voyez comment ces attaques détruisent la FOI dans le cœur de Mes enfants, qui ne croient plus en Mon Jésus, qui ne Le reconnaissent plus. Vous voyez comment, lorsque la FOI est éteinte, l’idolâtrie et le désespoir s’emparent des âmes. 

Vous voyez, Mes fils, les remparts attaqués tomber les uns après les autres. Vous voyez les hordes de démons qui attaquent Mes enfants. L’Ordre que j’ai établi dans mon Église pour le bien de tous Mes enfants est assiégé, Mes fils. Vous avez éprouvé les conséquences de ce siège et les troubles qu’il provoque. L’effrayant, effrayant désordre qu’il a engendré. Lorsqu’une Mission se sépare de la VÉRITÉ, de Moi, elle cesse d’être utile, et en ne demeurant pas dans la VÉRITÉ, elle devient une anti-Mission. Elle devient un obstacle. Mes fils, voyez-vous maintenant ce qui se passe dans Mon Église ? COMBIEN DE MISSIONS ONT ÉTÉ DÉTOURNÉES ? COMBIEN ONT L’APPARENCE D’ÊTRE À MOI, MAIS ELLES SONT DES IMPOSTEURS ? 

Nous, vous et Moi, sommes dans cette bataille depuis très, très longtemps. Nous repoussons sans cesse les attaques du Serpent ancien, le grand Accusateur. Mais la bataille qui s’annonce maintenant, Mes fils, est bien plus redoutable, bien plus subtile, bien plus dangereuse. Et c’est pourquoi j’ai réservé pour ces temps-ci grâce sur grâce. Mon ennemi, notre ennemi, pense que la victoire est à sa portée, il voit la destruction et la tromperie qu’il a causées. Il est tellement satisfait de lui que son orgueil l’aveugle. Mes fils, J’enverrai Ma Vérité comme le grand Signe, comme la grande Lumière pour éclairer les consciences de Mes enfants, afin qu’ils voient comment Je vois chacun de vous. Lorsque j’agirai ainsi — en un instant, d’un bout à l’autre du monde, votre sacerdoce deviendra un formidable appui et un refuge pour Mes enfants, qui viendront à vous, par multitudes, pour recevoir Mon pardon et Ma Miséricorde à travers vous. Mes fils, préparez-vous. JE VIENS. 

Kyrie Eleison