immigration

La Voix du Peuple – I

La Voix du Peuple – I posted in Les Commentaires Eleison on août 10, 2019

Reportons-nous sur le site en.​kremlin.​ru/​events/​president/​news/​copy/​60836, où l’on trouve une importante interview du Président Poutine datant de juin dernier. Nous la résumons ci-dessous en partie. Nous l’analyserons la semaine prochaine dans ces “Commentaires”.

« Que se passe-t-il donc en Occident . . . et en Europe ? Les élites dirigeantes sont maintenant coupées du peuple par un énorme fossé séparant l’intérêt des élites de celui de l’écrasante majorité de la population . . . . Cela signifie que le libéralisme n’a plus sa raison d’être car, comme l’ont admis nos partenaires occidentaux, les idées libérales, telles que le multiculturalisme, ne fonctionnent plus.

Lorsque l’afflux de migrants porta en Europe occidentale le problème de l’immigration à son paroxysme, nombreux furent ceux qui reconnurent que le multiculturalisme ne marche plus, et qu’il était temps de prendre en compte les intérêts de la population autochtone. Il est possible que la construction d’un mur entre le Mexique et les États-Unis soit une solution extrême . . . mais au moins le président Trump cherche une solution. Qui d’autre s’occupe du problème ? . . . L’Américain moyen se dit : « Il fait bien ; au moins il tente quelque chose et cherche des solutions ».

A l’inverse, les libéraux, eux, ne font rien. Assis dans leurs bureaux confortables, ils sont persuadés que tout va pour le mieux, tandis que ceux qui sont tous les jours sur le terrain, dans les rues du Texas ou de la Floride, sont très inquiets, parce qu’ils voient de sérieux problèmes se profiler à l’horizon . . . . Est-ce que quelqu’un s’occupe encore de tous ces gens ? C’est la même chose en Europe. J’en ai discuté avec bon nombre de mes collègues, mais personne n’a de réponse. Ils disent que les lois actuelles excluent une ligne politique dure . . . . Eh bien, il n’y a qu’à changer les lois ! En Russie, nous faisons en sorte que les immigrés doivent respecter la législation, les coutumes et la culture de la Russie. Certes, nous avons également des problèmes d’immigration, mais au moins nous faisons quelque chose pour y remédier.

Les libéraux, eux, partent du principe qu’il n’y a rien à faire . . . . Les migrants peuvent tuer, piller et violer en toute impunité parce que leurs droits en tant que migrants doivent être protégés. Mais de quels droits peut-il bien s’agir ? Tout crime ne doit-il pas être puni ? En fait, le libéralisme est devenu obsolète. Il est désormais la source de conflits permanents avec les intérêts de l’écrasante majorité de la population. Par exemple aujourd’hui on entend certains affirmer au nom du libéralisme qu’il y a cinq ou six rôles de gendre que les enfants peuvent jouer ! . . . Pourtant aux libéraux qui poursuivent la vie, la liberté et le bonheur tels qu’ils les conçoivent, on ne peut tout de même pas permettre de dominer la culture, les traditions et les valeurs familiales traditionnelles des millions de personnes qui constituent l’essentiel de la population.

Quant à la religion, elle ne peut être évincée de l’espace culturel. Rien de la sorte ne doit être écarté. La Russie est une nation chrétienne orthodoxe, ce qui n’est pas une nation catholique. Mais, vu de la Russie, nous avons parfois le sentiment que le même libéralisme est à l’œuvre dans l’Eglise catholique, profitant d’éléments et problèmes à l’intérieur de l’Église romaine pour la détruire . . .  ! Je considère que cela est incorrect, voire dangereux. Avons-nous oublié que nous vivons tous dans un monde fondé sur les valeurs bibliques ? Les athées eux-mêmes qui habitent ce monde, profitent de ces valeurs. Peut- être ne pratiquons-nous pas tous notre religion tous les jours ni en publique, il n’empêche que dans le fond il doit toujours y avoir des règles humaines et des valeurs morales de base. En effet, ces valeurs traditionnelles sont plus stables et plus importantes pour des millions de personnes que le libéralisme, lequel – à mon avis – touche à sa fin.

Mais alors le libéralisme se fera-t-il remplacer par la tyrannie ? Pas nécessairement. Une certaine variété d’opinions doit toujours avoir libre jeu. Ce qui compte, c’est que les intérêts du public en général, la vie ordinaire telle que des millions de personnes la mènent chaque jour, ne soient jamais oubliés . . . . C’est pourquoi même les libéraux méritent un certain respect. Mais ce qui est inacceptable, c’est qu’ils continuent à imposer leur point de vue au monde entier, comme ils le font déjà depuis des décennies, tant dans les médias que dans la vie réelle. Par exemple, comment ont-ils réussi à rendre tabou la discussion de certaines questions ? En conclusion, laissons aux libéraux la liberté de la parole, mais ne les laissons plus tyranniser l’arène publique.

Kyrie eleison.

Clarté d’un Cardinal

Clarté d’un Cardinal posted in Les Commentaires Eleison on juillet 20, 2019

Un Cardinal romain a fait récemment paraître le texte d’une interview, frappé au coin du bon sens ; il s’agit des vagues d’immigrants qui depuis plusieurs décennies menacent de submerger les grandes nations occidentales. Pourtant les propos du Cardinal Sarah, car il s’agit de lui, n’ont rien de raciste : le Cardinal est originaire d’Afrique noire. Ah, si seulement les Européens savaient comme lui apprécier les dons que Dieu a faits à l’Europe ! Mais, comme dit Hamlet (III, 1), « là est tout le problème ! » Car, qui en Europe se soucie encore de Dieu ?

« Je suis scandalisé par tous ces hommes qui meurent en mer, par les trafics humains, par les réseaux mafieux, par l’esclavage organisé. Je reste perplexe devant ces gens qui émigrent sans papier, sans projet, sans famille. Ils pensent trouver ici le paradis terrestre ? Il n’est pas en Occident ! S’il faut les aider, je pense que c’est sur place, dans leurs villages, dans leurs ethnies. On ne peut cautionner ces déséquilibres économiques et ces drames humains. Vous ne pouvez pas accueillir tous les migrants du monde. Accueillir, ce n’est pas seulement laisser entrer les gens chez soi, c’est leur donner du travail. Vous en avez ? Non. Leur donner un logement. Vous en avez ? Non. Les parquer dans un endroit indécent, sans dignité, sans travail, ce n’est pas ce que j’appelle accueillir les gens. Cela ressemble plus à une organisation mafieuse ! L’Église ne peut pas coopérer à des trafics humains, qui ressemblent à un nouvel esclavage.

Ce que je trouve également scandaleux, c’est qu’on utilise la Parole de Dieu pour justifier cela, Dieu ne veut pas la migration. Le Christ, enfant, s’est réfugié en Égypte, à cause d’Hérode, mais il est rentré chez lui ensuite. De même, Dieu a toujours ramené son peuple en Israël, comme après la famine ou la déportation en Babylonie. Un pays est un grand trésor, c’est là que nous sommes nés, c’est là où sont enterrés nos ancêtres. Quand on accueille quelqu’un, c’est pour qu’il ait une vie meilleure, et ce n’est pas dans un camp qu’on a une vie meilleure. Quand on est nourri sans travailler, on n’a aucune dignité. Et quelle culture avez-vous à leur offrir ? Est-ce que vous êtes encore capable de partager votre culture et vos racines chrétiennes ? J’ai peur que le déséquilibre démographique engendré par ces vagues migratoires vous fasse perdre votre identité et ce qui fait votre spécificité. L’Europe a une mission spéciale que Dieu lui a donnée c’est par vous que nous avons connu l’Évangile, que nous avons connu les valeurs de la famille, la dignité de la personne, et la liberté. Si vous renoncez à votre identité, si vous êtes noyés par une population qui ne partage pas votre culture, vos valeurs chrétiennes et votre identité risquent de disparaître. C’est comme la Rome ancienne envahie par les barbares. Il faut réfléchir aux migrations – c’est un nouvel esclavage qu’on organise parce qu’on a besoin de travailleurs. Toutes ces personnes qui viennent ici en croyant trouver une vie rêvée. Quel mensonge ! Quel cynisme ! Benoît XVI fut particulièrement clair et prophétique sur toutes ces questions. [ . . . ]

Vous avez été façonnés par le christianisme, tout est chrétien en Europe. Pourquoi nier cela ? Aucun musulman ne nie son identité. Si vous ne retrouvez pas ce que vous êtes, vous disparaîtrez. Et si l’Europe disparaît, il y aura un bouleversement épouvantable : le christianisme risquerait de disparaître sur la surface de la terre. Voyez bien que vous êtes envahis par l’islam : ils veulent islamiser le monde entier, et ils ont les moyens financiers. Ils ne réussiront pas, parce que le Seigneur est avec nous jusqu’à la fin du monde. Mais il ne faut pas nier ce que vous êtes : ceux que vous accueillez doivent s’intégrer à votre culture. Encore faut-il que vous ayez une culture : vous ne pourrez pas les accueillir dans votre athéisme, dans votre matérialisme, dont ils ne veulent pas. »

Kyrie eleison.

Migration Religieuse

Migration Religieuse posted in Les Commentaires Eleison on février 25, 2017

Donc selon ce « Commentaire » d’il y a une semaine, il y aurait un Pouvoir Global derrière l’inondation de l’Europe par des immigrants non-européens, inondation qui continue toujours, et la religion y serait « décisive ». D’où deux questions se présentent : C’est qui ou quoi ce Pouvoir Global ? Et quel rôle la religion peut-elle jouer dans une affaire tellement politique ?

Quant à l’identité du Pouvoir Global dont l’économiste hongrois était si convaincu de l’existence sans qu’il ne voulût jamais le nommer, à l’Internet on trouve facilement (à moins qu’on ne l’ait étouffé) un film de quelques minutes seulement qui fascine et effraie. Il s’agit de quelques propos tenus par une Juive dans une interview filmée en 2010 où elle prétend que ce sont les Juifs qui mènent la transformation de l’Europe dans un continent multiculturel. Barbara Spectre naquit aux USA en 1942 et y compléta des études en philosophie, fut active en Israël comme éducatrice professionnelle à partir de 1967 jusqu’en 1999, où elle émigra en Suède pour rejoindre son mari qui y était Rabbin de la Synagogue de Stockholm. Dans ce film il paraît évident que personne ne la force à révéler qui c’est qui est derrière cette transformation actuelle de l’Europe. Plutôt, on dirait qu’elle croit sincèrement en cette transformation et en ce que font les Juifs à l’Europe, parce qu’elle prétend qu’il n’y a que cette invasion étrangère qui puisse permettre à l’Europe de survivre. Voici ses propres paroles, ni abrégées, ni adaptées :—

Je crois qu’il y a un renouveau d’antisémitisme parce qu’en ce moment l’Europe n’a pas encore appris à être multiculturelle. Et je crois que nous (autres Juifs) allons participer aux affres de cette transformation, qui doit se réaliser. L’Europe ne sera plus ces sociétés monolithiques qu’elle fut au siècle dernier. Les Juifs seront au centre de cela. C’est une transformation énorme que l’Europe doit subir. Ils passent maintenant dans un mode multiculturel, et on en voudra aux Juifs parce que nous y jouons un rôle de meneurs. Mais sans ce rôle et sans cette transformation, l’Europe ne survivra pas.

Voici une réponse convaincante à la question de l’identité de ce Pouvoir Global. Madame Spectre, active au niveau universitaire en Israël pendant plus de 30 ans, Sioniste ardente et femme d’un Rabbin, aura facilement pu savoir ce qu’avaient en vue les Juifs pour l’Europe, et cela des années avant que l’invasion de l’Europe par les immigrants ne devînt une inondation. Et la maîtrise juive des cinq éléments nommés par l’économiste hongrois comme étant nécessaires pour réaliser une inondation d’immigrants pareille rend entièrement plausible l’identification du Pouvoir Global avec les Juifs. Mais pourquoi ceux-ci voudraient-ils transformer l’Europe de « monolithique » en « multiculturelle » ? La réponse à cette question dépasse et surmonte de loin la dimension politique.

Depuis que les Scribes et les Pharisiens ont crucifié Notre Seigneur Jésus Christ parce qu’Il remplaçait les Juifs de race comme Peuple de Dieu par les Catholiques croyants, voilà deux mille ans qu’ils persécutent Son Église (à lire Le Complot Contre l’Église par Maurice Pinay). Encore aujourd’hui les chefs des Juifs croient en leur statut de peuple unique élu par Dieu et doué par Lui de tous les droits pour gouverner le monde. Or l’Ancien Testament est venu en effet de Dieu, mais tout y préfigure et indique le Nouveau Testament pour le remplacer (ex. Jer. XXXI, 31–34), en sorte que les successeurs des Pharisiens ont dû déformer l’Ancien Testament pour lui substituer leur Talmud qui est brutalement anti-chrétien. Donc le talmudisme est une fausse religion, mais depuis presque deux mille ans il prête un soutien et une force pseudo-religieuse à la constante poussée pharisienne de mettre fin au christianisme.

Or l’Église du Christ est née et a fleuri au Moyen Orient et s’est rapidement répandue tout autour de la Mer Méditerranée, mais lorsque le Moyen Orient et l’Afrique du Nord sont tombés en grande partie sous l’Islam, la Foi catholique a été maintenue et répandue dans le monde entier par les Européens surtout, de race blanche, et divisée par la Providence entre les diverses nations européennes. C’est ainsi que St François Xavier a supplié St Ignace de lui envoyer depuis l’Europe des prêtres européens pour les missions aux Indes. D’où la haine à dimensions religieuses qu’éprouvent les successeurs des Pharisiens pour les nations blanches de l’Europe. D’où aussi la poussée « multiculturelle » des Juifs pour diluer cette race blanche, et pour dissoudre les nations « monolithiques » de l’Europe. Et si ces nations ne veulent pas revenir à Dieu et à son unique vraie Église, Sa Justice risque de permettre à cette poussée de réussir, à moins que Sa Miséricorde ne l’interrompe.

Kyrie eleison.

Immigration, Politique

Immigration, Politique posted in Les Commentaires Eleison on février 18, 2017

En discutant à la télévision hongroise une semaine plus tard de la mauvaise conduite des immigrants à Cologne le dernier jour de 2016, un économiste renommé de la Hongrie, le Dr László Bogár, a essayé de tirer au clair les racines du problème de l’invasion des immigrants qui continue toujours en Europe – voir youtu.be/TKpe4swiVOc. Son analyse des racines politiques va aussi loin que l’opinion publique le lui permet pour nommer le Pouvoir Global Innommable derrière cette invasion, mais il ne touche pas du tout aux racines religieuses, qui sont pourtant décisives. En effet, qui pense que la religion a encore quelque rôle que ce soit à jouer dans le monde ? Mais il faut espérer que les lecteurs de ce « Commentaire » peuvent concevoir que ce Pouvoir funeste existe, et qu’il n’y a que la vraie Église catholique qui puisse le dompter. Voici en italique l’analyse télévisée du Dr. Bogár, adaptée et abrégée :—

Un Pouvoir Global cherche à anéantir tout ce qu’il y a d’humain et de digne. Or trop de cela se trouve encore dans le Blanc Européen. Donc il faut anéantir le Blanc Européen. Donc on va pomper de l’étranger en Europe une masse d’immigrants à l’aide de ressources faramineuses. En effet, il doit suffire d’un seul grain de bon sens pour se rendre compte que le transfert assez rapide à travers des milliers de kilomètres de plusieurs millions d’hommes requiert un certain nombre de choses.

En premier lieu pour payer le transfert il va falloir, disons, au moins dix milliards de dollars. Ensuite, pour diriger et contrôler le pompage, quelques milliers au moins d’agents strictement secrets, et si jamais une lueur de publicité se jetait sur l’opération par ailleurs habilement déguisée, il faudrait troisièmement l’aide des médias pour réparer immédiatement le déguisement. Quatrièmement, pour organiser la manipulation physique des migrants, il faudrait la collaboration sans faille du syndicat du crime mondial avec ses dizaines de milliers de trafiquants d’êtres humains. Et enfin il faudrait la collaboration cynique des dirigeants politiques de l’Europe, tel le Premier Ministre de la Grande Bretagne, qui nous a rendu visite aujourd’hui, et les dirigeants de la France et de l’Allemagne, les mêmes qui ont participé à la destruction de la Syrie et de la Libye. En plus d’avoir créé le chaos, ces dirigeants se font forts de l’avoir fait au nom de l’Europe, de la culture occidentale et de la démocratie. Voici les vrais délinquants responsables de l’horreur que nous venons de témoigner à Cologne, et quelque chose me souffle à l’oreille qu’il ne s’agit là que d’un petit prélude à quelque chose de beaucoup plus sinistre . . .

En vérité L’Europe se laisse traîner dans un conflit tout aussi brutal que les deux Guerres mondiales, par le même Pouvoir Global. En effet, l’Europe se laisse traîner dans une Troisième Guerre mondiale. Cette invasion de migrants n’est que le produit final d’un long processus caché. On peut bien combattre l’horreur qui est le fruit du processus, mais si nous ne comprenons pas le processus lui-même pour lui couper les racines dans la structure du pouvoir mondial, ces horreurs telle l’invasion des migrants ne feront que se répéter. Malheureusement il nous faut ici la coopération internationale, alors qu’en réalité le chef de la Hongrie, Victor Urban, a dû virtuellement faire cavalier seul. Lorsque les bombes pleuvaient sur la Libye, il a été l’unique politicien européen à exprimer ses inquiétudes et réserves quant aux conséquences stratégiques. Très, très peu d’autres politiciens ont exprimé les mêmes soucis. Donc la Hongrie a dû faire front toute seule, et voilà pourquoi nous sommes constamment attaqués. Mais en fermant nos frontières nous avons évité la guerre civile. Aux autres pays d’Europe de faire de même.

Hélas, lorsqu’il s’agit de déraciner le processus dont ces horreurs de la migration ne sont que le fruit final pourri, malheureusement l’Europe est déjà battue à plate couture. Ce processus ne peut se terminer que par la guerre civile. Mais voilà son but ! Voilà ce que vise le Pouvoir Global. Il veut avant tout une guerre brutale de trente ans qui ne prenne jamais fin, comme la Guerre de Trente Ans si dévastatrice du 17me siècle (œuvre du même Pouvoir Global). Il ne veut rien d’autre qu’une guerre civile qui dure des dizaines d’années, en se déployant dans toute l’Europe.

Kyrie eleison.

Détresse Musulmane

Détresse Musulmane posted in Les Commentaires Eleison on février 27, 2010

Un petit exemple d’un grand problème a croisé mon chemin le mois dernier quand j’ai rencontré à Londres un jeune Musulman né et domicilié en France, qui se montrait déchiré entre ses racines Mahométanes et son environnement Européen. Le combat entre sa loyauté à ses racines et sa loyauté à sa terre natale lui était un vrai tourment. Car il y a des Mahométans qui ont complètement adopté les valeurs françaises, d’autres qui les ont définitivement rejetées, mais lui ne pouvait faire ni l’un ni l’autre.

Son problème, bien sûr, est beaucoup plus que simplement culturel, politique ou même historique. Il est religieux. L’Islam s’est manifesté il y a 1400 ans comme une rupture avec la Communauté Catholique au Moyen-Orient. Enraciné dans l’hérésie Nestorienne qui ne veut en Jésus aucune nature divine, l’Islam s’est propagé tel un incendie à travers la Chrétienté, desséchée alors, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, puis il a occupé pendant des siècles l’Espagne et a même poussé brièvement en France. C’est une religion simple et violente, qui se fixe comme objectif de conquérir le monde entier par le sabre. De fait l’Islam est un fléau de Dieu, que la Chrétienté n’a pu tenir à distance pendant un millier d’années que par le sabre.

Et cependant, aujourd’hui que les Chrétiens Européens perdent leur croyance en Jésus-Christ et dans la Chrétienté, ils permettent – et leurs gouvernements antichrétiens encouragent positivement la chose – aux Mahométans de revenir en Europe, non plus par le sabre mais par l’immigration massive. Et voilà pourquoi ce jeune homme tourmenté se retrouve issu d’une famille française depuis deux ou trois générations. Qu’y a-t-il derrière l’immigration ? Les Globalistes la veulent pour pouvoir dissoudre les nations chrétiennes au passé glorieux afin de les fondre dans le Nouvel Ordre Mondial. Les Libéraux la veulent afin que soit affirmée haut et fort leur folie selon laquelle les différences entre les races et les religions sont insignifiantes. Les Mahométans la veulent pour conquérir l’Europe.

Néanmoins, bien que la situation en Europe soit jour après jour plus pourrie, il y reste de beaux vestiges ici et là de son glorieux passé, une gloire toute entière due à l’Eglise Catholique. Ces restes sont encore suffisamment importants pour inspirer d’un côté à ce jeune homme une loyauté et même un certain patriotisme envers le pays de sa naissance, patriotisme qui vient se heurter à la loyauté du sang due à ses ancêtres. D’un autre côté, ces restes suscitent encore chez beaucoup d’Européens un tel attachement à leur style de vie qu’ils seraient prêts à le défendre dans un véritable bain de sang si jamais la menace du dehors devenait trop pressant. Chose sûre, c’est que Satan prépare ce bain de sang, et que Dieu pourra le permettre dans sa justice. Jour après jour, il devient plus probable.

Et notre jeune musulman, que devrait-il faire ? Dans l’idéal, il irait à la racine de son problème, à savoir si Jésus-Christ est la Seconde des trois Personnes Divines, ou s’il est juste un prophète, fût-il sublime. Ensuite, si le jeune homme est intelligent, il devrait pouvoir faire le lien entre ces réalisations françaises qu’il admire tant et leur source, ce même Dieu Incarné. Et, enfin, s’il se convertissait et devenait un vrai Catholique, alors il pourrait, pour lui-même, combiner tout le vrai bien de ses racines avec tout le vrai bien de sa terre natale et, pour les autres, contribuer même dans une mesure assez restreinte à éviter ce bain de sang imminent.

Et que devraient faire les Européens de souche pour l’éviter ? Retourner à la Foi de leurs ancêtres et à sa pratique, qui, seule, a le pouvoir d’unir vraiment les peuples et les races dans la Vérité, dans la justice et dans la paix. C’est là leur ancienne responsabilité et ce à quoi Dieu les a appelés, afin que leur exemple entraîne le monde entier vers Notre-Seigneur Jésus-Christ. Si par contre ils continuent dans leur infidélité, le sang va très certainement couler.

Kyrie eleison.