Dieu Dispose

Dieu Dispose posted in Les Commentaires Eleison on août 15, 2009

image_pdfPDFimage_printPrint

Si le proverbe dit vrai qui dit : « L’homme propose et Dieu dispose », alors à la lumière des dispositions de Dieu dans Sa Providence il sera sage de modérer la crainte que nous pourrions éprouver des propositions ou intentions des Hommes. Et c’est pour cela que même plongés dans cette effroyable crise de l’Eglise et du monde, nous n’avons pas a paniquer, car comme dit cet autre proverbe « Avec les lignes tordues des hommes le Bon Dieu écrit encore droit ».

Ainsi, s’il est vrai que la crise actuelle de l’Église, qui est au coeur de la crise mondiale, a été provoquée par la fosse qu’a creusée Vatican II, sans précédent dans l’histoire de l’Église, entre la Vérité Catholique et l’Autorité Catholique, il s’ensuit qu’aux catholiques qui adhèrent plutôt à la Vérité – en gros, aux « Traditionalistes » – il manque de l’Autorité, alors qu’aux catholiques qui adhèrent à l’Autorité – en gros a la majorité – il manque de la Vérité. N’est-ce pas ce que nous observons ? – Les « Traditionalistes » qui n’ont pas perdu le sens de l’Autorité Catholique ne tentent-ils pas, d’une manière ou d’une autre, de la rejoindre, tandis que les autres catholiques qui n’ont pas totalement perdu le sens de la Vérité Catholique (mais ils sont bien peu, tellement nombreux sont ceux qui ont perdu le sens de toute vérité !) ne tentent-ils pas, tant bien que mal, de retrouver son intégrité ?

Voilà de bonnes propositions. Hélas, de chaque côté elles peuvent devenir des lignes tordues. Si, d’une part, des « traditionalistes » cherchent à plaire au monde en usant d’ambiguïté, début classique de l’abandon de la Vérité, alors ils plairont sans doute aux hommes mais certainement pas à Dieu, qui hait « la bouche aux deux langues » (Proverbes VIII, 13). Si par contre Benoît XVI souhaite accueillir la Fraternité Saint-Pie X dans le giron de l’Église oecuménique, comme si la Tradition n’était qu’une option parmi tant d’autres, alors il déplaira tout autant à Dieu de par son refus de reconnaitre l’absolu des exigences de la Vérité Catholique.

Pourtant même en supposant que ces bonnes intentions se tordent, Dieu peut encore écrire droit avec. Par exemple, n’est-il pas vrai que les efforts des « traditionalistes » de rejoindre l’Autorité Catholique, comme ceux du Pape de garder le contact avec eux, peuvent servir Dieu, chacun à sa façon, dans Sa préparation de la future réunion de la Vérité et de l’Autorité ? Cette réunion de ce qu’a séparé Vatican II pourrait ne pas se réaliser aussi vite qu’on le voudrait, mais ne paniquons pas. Le Bon Dieu est visiblement à l’œuvre, en protégeant Son Eglise.

En attendant, que ce parallélisme ne fasse penser à personne qu’il y ait équivalence entre la Tradition cherchant à attirer vers la Vérité et le Pape cherchant à attirer vers l’Autorité. La Vérité jouit d’une absolue priorité. « Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité » (St Jean XVIII, 37) a déclaré le Verbe Incarné. Ainsi donc la plus haute Autorité s’est Elle-même soumise à la Vérité. Et donc, toute Autorité erronée doit s’incliner. De son côté, la Tradition dans la Vérité doit rester humble et charitable, et regarder toujours vers l’Autorité, sans la moindre illusion mais avec une patience à toute épreuve.

Kyrie eleison.